• w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-flickr

 

On connaît bien Marie Saadi, la plus Parisienne des Canadiennes, qui s’est au fil du temps spécialisée dans Offenbach (on l’a vue en Boulotte, Antonia, Grande Duchesse et Périchole), ce qui ne l’empêche pas de chanter par ailleurs les grands rôles du répertoire lyrique. Son potentiel de sympathie est formidable, et dès qu’elle apparaît, elle met le public dans sa poche. Son Hélène oublie la critique de la société du Second Empire au profit d’une jeune femme libérée d’aujourd’hui, au milieu d’une multitude de garçons, et faisant ce dont elle a envie quand elle en a envie et avec qui elle a envie. Elle joue de son physique avec drôlerie et elle ne chante pas seulement avec sa voix, mais avec tout son corps. La voix est puissante avec des aigus magnifiques assis sur un médium et bas-médium de toute beauté. Côté interprétation, le personnage est surtout excessif en tout, jusque dans l’humour qui explose dans « l’homme à la pomme », grand moment comique. Mais les grands airs que tout le monde attend sont bien là aussi, bref, une interprétation qui compte.

Forum Opéra, Février 2020

Quelques minutes après le lever du rideau, c'est une Simone des plus accortes qui fait une entrée éblouissante: Marie Saadi donne le ton, sa voix ample et sa présence scénique dynamique augurent bien d'un spectacle qui tiendra ses promesses.

Opérette Magazine, Mai 2019

L’expérience de Marie Saadi lui est utile pour incarner Simone de sa voix de soprano lyrique aux aigus faciles et aux médiums chauds. 

Olyrix, février 2019

On retrouve avec plaisir Marie Saadi, qui outre son action pour la redécouverte de ce répertoire trop oublié, campe une truculente Simone menant son monde à la baguette.

Forum Opéra, Février 2019

"Vocalement, les trois personnages principaux, livrent une brillante prestation. Marie Saadi, choriste à l’Opéra de Paris (actuellement dans le Trouvère, bientôt dans les Maîtres Chanteurs) incarne une pétillante Périchole d’une voix chaude aux aigus voluptueux"

Olyrix, Février 2016

 

 

"...d’excellents chanteurs, dont Marie Saadi, irrésistible Périchole"

Forum Opéra, Février 2016

 

 

"La soprano Marie Saadi habite la scène avec élégance et douceur et arrive à adapter sa voix large et expressive à la petite salle, sans jamais abuser du forte ou du vibrato...Malgré la fatigue après ce programme intense, Saadi restitue avec un grand engagement le drame et la poésie du dernier souffle d’Isolde."

Classic Agenda, Mai 2015

 

 

 

 

"La voix de Marie Saadi est sûre et musicale, et  l’ensemble est remarquablement interprété."

Forum Opéra, Avril 2015

 

 

 

"On avait découvert la Canadienne Marie Saadi dans la même troupe (Operacademy) mêlant amateurs et professionnels. Elle interprétait Boulotte, la femme du Barbe-Bleue d’Offenbach. Le rôle lui allait déjà si bien qu’elle ne nous en voudra pas de dire que celui de La « Grosse » Duchesse de Gerolstein lui va également plus qu’à ravir. Son tempérament jovial, son humour et sa présence en scène, la puissance et l’égalité de sa voix dans tous les registres en font une titulaire idéale pour ce rôle difficile. Son entrée en aviatrice, affublée d’une immense perruque rose et suivie comme Catherine de Médicis d’un escadron volant, est un grand moment de théâtre. D’autant que son respect de la partition et sa musicalité forcent l’admiration." 

Forum Opéra , Mai 2014

 

 

 

"On ne peut citer tous les interprètes, mais la Boulotte de Marie Saadi est vraiment épatante."

Forum Opéra, Décembre 2013

 

 

 

"...con voce calda e sicura, intonatissima, giustamente e piacevole"

Il Gazzettino di Rovigo, Septembre 2008

 

 

"...par puissance et la sincérité de sa voix..."

La Voix du Nord, Décembre 2007