Née au Canada, Marie Saadi fait ses études vocales auprès d’Huguette Tourangeau à Montréal, Marguerite Lavergne Ghedin à Rome et Régine Crespin à Paris. Elle se perfectionne également dans le domaine du lied et de la mélodie auprès de Françoise Tillard et Regina Werner à Leipzig en Allemagne. Elle obtient un Master 2 en « Art du Récital » à la Sorbonne, et bénéficie de plusieurs bourses d’études du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des Arts et des Lettres du Québec et de la Fondation Royaumont.

 

Elle fait ses débuts sur la scène du Teatro Mancinelli d’Orvieto dans le rôle de la "2nd Woman" dans l’opéra de Purcell « Dido and Aeneas », puis viennent Ariadne (Ariadne auf Naxos), Boulotte (Barbe-Bleue), Helmwige et Sieglinde (Die Walküre), Bubikopf (Der Kaiser von Atlantis), Antonia, (Les Contes d’Hoffmann), La Grande Duchesse de Gerolstein, Donna Elvira (Don Giovanni), Santuzza (Cavalleria Rusticana), Fricka (Das Rheingold, La Périchole, Aïda de Verdi, Simone dans les Mousquetaires au Couvent et tout récemment la Belle Hélène de Jacques Offenbach. Elle a également chanté les solos dans le Requiem de Mozart, le Requiem de Verdi, le Deutsches Requiem de Brahms, la Missa in Augustiis de Haydn, la Symphonie n.9 de Beethoven, la Messe inachevée en

mi bémol majeur et la messe en si bémol majeur de Janacek et le Stabat Mater de Pergolesi.

Dotée d’une voix puissante à la tessiture longue, Marie Saadi est une interprète à la présence scénique généreuse. Profondément musicale, Marie se produit régulièrement en concert sous la direction entre autre de Romain Dumas, Olivier Holt, Joël Thiffaut, Irène Kudela, Amaury du Closel, Nikita Sorokine, Flavien Boy et Alexandre Myrat, ainsi qu’avec des formations telles l’Orchestre Baroque de Montréal, les Bagatelles, l’Ensemble Ad Astra, Opera Nomade, l’Orchestre Ut 5°, l’Orchestre Symphonique de Timisoara, l’Orchestre Lyrique et Symphonique de Paris, Ondes Plurielles et le Quartetto Prometeo.

 

En qualité de récitaliste, elle se produit régulièrement en concert avec des pianistes de renom tels Françoise Tillard, Gérard Fallour, François Weigel, Florian Puddu, Brigitte Clair, Jean- Christophe Rigaud et Corine Durous à Montréal, Rome,Bologne, Subiaco, Sulmona, l’Aquila, Roubaix et Paris.

Marie écrit également des spectacles, dont "In Thy Beauty" sur la correspondance entre Richard Wagner et Mathilde Wesendonck, et "Les Deevaz", dont le spectacle a été primé aux Petits Molières en 2017.

Dans les prochains mois, Marie sera Metella dans « La Vie Parisienne » d’Offenbach mis en scène par Emmanuel Gardeil, puis la Sorcière dans l’Opéra « Hansel et Gretel » d’Humperdinck aux Nuits Musicales en Armagnac et au Théâtre d’Agen et chantera les Quatre derniers lieders de Richard Strauss dirigé par Romain Dumas.

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-flickr